Entretenir vos

Vêtements

Vêtements

Quand on sait que 2/3 de l’impact environnemental de nos vêtement est lié à la manière dont nous nous en occupons, on s’est dit que ce ne serait pas une mauvaise idée de faire un petit point sur l’entretien de vos compagnons de route.

Une règle de base est celle-ci : Laver un vêtement pollue. En effet, machine à laver et sèche-linge utilisent beaucoup d’eau (potable qui plus est) qu’il faut chauffer, ce qui consomme énormément d’énergie. En parallèle la plupart des produits utilisés pour que vos vêtements soient propres (lessives, détachants, adoucissants…) finissent dans les eaux usés, et ça non plus ça ne fait pas du bien à notre belle planète.

Il est aussi important de noter que plus vous lavez votre vêtement, plus il s’abime. Et oui, c’est pas de tout repos dans la machine : la force de la rotation, le frottement des vêtements, les produits utilisés, l’essorage…

Mais alors, qu’est ce qu’on fait ?

Parce qu’on veut tenir notre promesse de vous proposer des vêtements qui durent vraiment et parce qu’on a besoin de vous pour ça, nous vous avons concocté une petite liste de choses à faire :

1- Lavez moins

Vous l’aurez compris, laver votre vêtement c’est ni bon pour lui, ni pour la planète. On ne vous demande pas de sentir mauvais intentionnellement ou de bannir la machine, simplement de prendre le temps de vous demander si le lavage est vraiment nécessaire. Dans la grande majorité des cas, vous lavez parce que vous avez porté votre vêtement, parce que vous avez la flemme de la plier ou parce qu’il reste un peu de place dans la machine…. Pas parce qu’il est sale.

2- Non au sèche-linge

Toujours dans cette optique de conserver votre vêtement et de ne pas (moins) polluer, autant que possible favorisez le séchage à l’air libre. Comme ça, vous évitez de consommer une quantité d’eau astronomique, vous faites des économies, vous évitez à votre vêtement un mauvais moment à passer et vous économisez de l’énergie (le sèche-linge consomme deux fois plus d’énergie que la machine à laver !). Notre conseil pour ne pas récupérer votre chemise très froissée est de privilégier un essorage doux (600 tours/minute max). 

3- Lavez à 30 degrés

Aujourd’hui, les enzymes sont exactement les mêmes que vous laviez votre vêtement à 30 ou 30 degrés. C’est donc aussi efficace, plus éco-responsable et plus agréable pour votre vêtement.

4- Choisissez votre lessive

La lessive a un grand impact à la fois sur la durée de vie de votre vêtement, sur la qualité du lavage et sur l’impact environnemental de votre machine. Alors autant vous dire qu’on ne pouvait pas ne pas aborder le sujet !

Nous avons essayé beaucoup de lessives différentes pour analyser leur réaction et pour estimer le meilleur rapport performance/environnement/santé et nous avons un coup de coeur, un petit chouchou : frais.

frais propose un service complet qui vous permet de prendre soin de vous, de votre linge et de l’environnement. Commerce de proximité éco-responsable, frais accompagne celles et ceux qui veulent avoir un impact positif, à la fois écologique et éthique.

5- Aux petites tâches les grands moyens

Aux grands maladroits : plus vous attendez, plus votre tâche s’incrustera et sera difficile (voire impossible) à enlever. Dès que vous vous en rendez-compte, lavez-la immédiatement (avec du savon de Marseille) en frottant sur la zone touchée. Et, bon sens, si vous avez une tache, vous pouvez la laver à la main sans avoir à envoyer en machine tout le vêtement !